Tous les matins, pendant plusieurs années, j’ai effectué ma rééducation pour combattre l’algodystrophie dans des centres spécialisés dans le syndrome douloureux régional complexe (SDRC).

Cela se déroulait en deux temps :

Tout d’abord rééducation manuelle avec les spécialistes : Drainage Lymphatique Manuel et pressothérapie pour permettre un meilleur échange tissulaire, mobilisations actives et passives pour mobiliser l’articulation en douceur afin d’éviter l’enraidissement, cryothérapie.

Puis seule avec des appareils d’électrothérapie antalgique et enfin de la balnéothérapie pour tenter de diminuer les douleurs…